Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 août 2013 4 22 /08 /août /2013 17:08

         Ce printemps dernier, j'ai eu envie de peindre des avocettes; après avoir cherché dans mes photos, j'ai fait un petit "mix" de celles ci, tachant de les peindre dans des attittudes différentes.   

      J 'ai opté pour la gouache sur un papier Canson gris bleuté. Si vous souhaitez des détails sur le mode de vie de ce bel oiseau vous pouvez lire mon article du 10 mai 2009 dans : acrylique oiseaux.

 

 

 

avocettes-gouache.jpg  Détail:avocattes-gouache-1.jpg

Repost 0
Published by martine melocco - dans GOUACHE OISEAUX
commenter cet article
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 15:25

     Plumage couleur automnale pour ce bruant jaune à la tête d'un jaune canari, au ventre jaune citron et au dos roux vif rayé de noir!

 

      La femelle est plus terne et passe inapercue. Le bruant jaune mesure 16 à 17 cm de long et pèse environ 35 grammes.

 

    Il a un corps élancé, une tête ronde, des ailes assez longues et pointues et sa queue est également assez longue est échancrée.bruant jaune gouache.jpgComme tous les bruants il possède un bec conique assez épais,court et pointu; les mandibules ont des bords arqués et tranchants lui permettant de décortiquer les graines, base de son alimentation.Son régime alimentaire lui fait fréquenter d'autres granivores, on peut l'observer en compagnie  des moineaux, pinsons, verdiers et linottes.

 

     Il aime fréquenter les cultures, les prés bordés de haies et de buissons.

 

     C'est fin avril début mai que la femelle construit son nid parmi les herbes sèches et les ronces dans un fourré, au sol ou à moins de 50 cm de hauteur.Elle y pond 3 à 4 oeufs.

 

     Après avoir été nourri d'insectes les jeunes quittent le nid au bout de 11 jours pour ramper sur l'herbe avant de pouvoir voler.

 

    Je l'ai peint ici à la gouache sur un papier marron, m'inspirant d'une photo prise cet été dans la vallée du lac d'Estaing dans les Hautes Pyrénées,alors que nous étions à la recherche d'un oiseau beaucoup plus gros: le gypaète barbu...

Repost 0
Published by martine melocco - dans GOUACHE OISEAUX
commenter cet article
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 11:38

     Parmi les passereaux, la pie-grièche écorcheur "Lannius collurio" fait figure de rapace avec son bec crochu et ses goûts sanguinaires.

 

     Sa taille se situe entre celle du moineau et du merle.

 

     Le mâle présente un bandeau noir en travers de l'oeil, le dessus de la tête et du cou sont gris pâle, le haut du dos et les ailes sont roux vif, le bas du dos et le croupion est gris bleu, le dessous est blanchâtre et rosé à la poitrine et aux flancs.

     La femelle est différente, la tonalité générale est blanc et grisâtre avec un petit bandeau brun, sa queue est brune et ourlée de blanc sur les côtés, sa poitrine est barrée de fines ondulations.

  pie grieche

     Ella a la particularité d'embrocher ses proies, ces étals situés en des points précis du territoire sont appellés lardoirs. Aubépines, prunelliers, fil de fer barbelé font l'affaire. Les proies sont empalées avec soin bien souvent encore vivantes, dévorées immédiatement ou après quelques heures.

 

     Elle se nourrrit surtout d'insectes divers; pour les hyménoptères, elle commence par malaxer le corps entre ses mandibules, puis frotte la pointe de l'abdomen contre son perchoir pour retirer le dispositif de piqure; elle mange aussi des petits vertébrés, petits oiseaux , lézards, larves...

 

     La pie-grièche écorcheur est l'oiseau des buissons, son territoire doit comporter des couverts feuillus et épineux, alternants avec des espaces dégagés de buissons plutôt bas.

     Cet oiseau se contente d'un territoire de 1,5 à 2 ha. L'idéal, pour la pie-grièche qui aime être perchée à 2 m de hauteur et qui prélève la plupart de ses proies  au sol dans un rayon de 10 m, serait qu'il y ait un perchoir à peu près tous les 20 mètres.

 

     On comprend donc que les opérations de remembrements avec l'arrachage des haies, l'arasement des talus et des fossée lui nuisent.

 

     L'espèce ayant malgré tout des exigences relativement modestes et s'adaptant vite à des milieux buissonnants nouveaux, il est  relativement facile de lui venir en aide.

 

    Elle hiverne en Afrique tropicale, présente chez nous de mai à septembre, nous devrions bientôt la revoir.

 

    La voici peinte à la gouache d'après une photo prise  dans l'Arche de la nature près du Mans.

 

    

Repost 0
Published by martine melocco - dans GOUACHE OISEAUX
commenter cet article
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 11:43

    Avec sa bavette jaune liserée de noir, sa calotte roux marron, ses grandes tâches jaune doré sur les scapulaires et son ventre bleu à la tonalité turquoise, il a tout d'un oiseau exotique.

Ses ailes pointues et sa queue effilée lui donnent  une allure magnifique.

 

    C'est un oiseau très sociable qui vit en groupe de 5 à 30 individus.Pendant la période migratoire ses rassemblements peuvent atteindre plusieurs centaines d'individus. Ils passent la nuit perchés en groupe, en haut des arbres, serrés les uns contre les autres la tête engoncée et le bec levé . C'est dans cette attitude que j'ai choisi de les peindre à la gouache.

 

 

 guepier europe gouache

 

    Le guêpier se nourrit surtout d'insectes volants assez gros: bourdons,abeilles, guêpes, frelons...Il les guette de son poste d'affût , les capture en vol et les ramène sur son perchoir pour les tuer en les frappant contre la branche pour extraire l'aiguillon et le venin si besoin est.

 

    De part son mode alimentaire insectivore, la chaleur et le soleil lui sont indispensables. La présence des cours d'eau est importante également et surtout la présence de berges érodées en falaises ou de carrières de sable, car le guêpier y creuse son terrier pour se reproduire.

A l'aide de son bec et de ses pieds c'est ainsi 5 à 7 kilos de déblais qui sont éjectés . Le terrier débouche sur une chambre où a lieu la ponte.

 

    Cet oiseau magnifique est un migrateur et hiverne dans le sud de l' Afrique. Ils voyagent en groupe de 20 à 50 individus si haut, que seuls leurs cris permettent de les signaler.

Dès la mi-avril ils sont de retour en Midi pyrénées. Mais on les trouvent aussi en Corse et de manière plus dispersée en Auvergne , en Franche comté, en Alsace...

 

    Pour ma part j'ai eu la chance de l'observer dans la Vienne et j'en garde un souvenir formidable, cet oiseau est un bijou. Les principales colonies connues méritent d'être englobées dans un périmètre de protection. La création et l'extension des carrières doivent être surveillées.

 

    Je vous souhaite, si ce n'est déjà fait, d'avoir la possibilité de voir  cet oiseau .

 

Repost 0
Published by martine melocco - dans GOUACHE OISEAUX
commenter cet article
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 17:11

     La bondrée apivore, Pernis apivorus, est un rapace diurne. Elle ressemble beaucoup à la buse variable, et comme elle, la coloration et le dessin du plumage varient, celui- ci peut être sombre, clair ou bariolé.

 

    Cependant la tête de la bondrée apivore est plus petite, portée par un cou plus dégagé, faisant penser à celle d'un pigeon.

 

    En vol on identifie la bondrée grace à la bande marginale noire située à l'arrière de son aile et aussi par les trois barres sombres qui coupent sa queue.

 

    Comme son nom l'indique, la bondrée apivore se nourrit en partie de guêpes ou bourdons; elle se promène au sol dans les prés et les champs à la recherche de leurs colonies qu'elle déterre; les oeufs, larves et nymphes sont alors arrachés de leurs cellules et mangés ou portés au nid.

 

    Pour se protéger des piqures la bondrée possède une véritable cuirasse de plumes, notamment autour des yeux et sur le front où celles- ci sont imbriquées comme des tuiles.

 

    Elle se nourrit également d'autres insectes, fourmis, chenilles et aussi grenouilles et couleuvres.

 

    Solitaire en dehors de la migration, elle pratique le vol à voile dans  les courants d'air chaud. La bondrée arrive en France à la mi Mai pour se reproduire, elle effectue sa migration nuptiale de mi Aout à mi Septembre et va passer l'hiver en Afrique.

 

 

 bondree apivore gouache1

  

 La voici peinte à la gouache sur un fond aquarellé, d'après une photo prise l'année dernière alors qu'elle faisait une courte pause sur notre terrain.

Repost 0
Published by martine melocco - dans GOUACHE OISEAUX
commenter cet article
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 16:54
     En ces temps plutôt neigeux et froids, j'ai choisi de vous souhaiter de bonnes fêtes à tous et toutes avec ce petit rouge gorge réalisé à la gouache dernièrement.Je me suis inspiré d'une photo prise l'été dernier que vous pourrez voir dans l'album photo.

rouge gorge joyeuses fetesJPG

    Pour le fond, j'ai fait un mélange de gris auquel j'ai rajouté un peu de bleu pour le refroidir.Du blanc pur pour la neige et même mélange plus bleuté pour les ombres.

    L'hiver est là,si vous possédez un jardin ou un balcon pensez à les nourrir :graines, boules de graisse avec graines, graines de tournesol etc...de l'eau pure également .Merci pour eux.

Repost 0
Published by martine melocco - dans GOUACHE OISEAUX
commenter cet article
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 19:45
     Je vous l'avais déjà présenté dans l'article:" Martin pêcheur en action":huile; mais je ne peux résister à l'idée de vous le reproposer.

    Ce petit bijou turquoise ne pèse que 40 grammes:40 grammes de pure merveille à mon gôut! Très rapide dans ses déplacements en vol, il  avance à raison de 10 à 20 mètres par seconde, et bien souvent nous n'apercevons qu'une flèche bleue au-dessus de l'eau accompagnée de cris brefs et incisifs.




    Le voilà posté à l'affût et du coup, facilement observable.Tout perchoir est accepté s'il domine l'eau: roseau, branche, piquet, un pêcheur m'a dit qu'un jour un martin pêcheur est venu se poser sur le bout de sa canne à pêche !!

    Attiré par les alevins, il était mal aimé des pisciculteurs avant l'installation des filets de protection.

    Il appartient à la famille des Coraciiformes, tous les oiseaux de ce groupe sont cavernicoles et possèdent un plumage très coloré: guépier, rollier, huppe....Un vrai régal pous les yeux, alors bonne chance pour vos observations.
Repost 0
Published by martine melocco - dans GOUACHE OISEAUX
commenter cet article
12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 15:02
    Voici nos trois hirondelles rustiques " hirundo rustica " nées ce printemps dans notre garage.
    A l'arrivée des beaux jours nous laissons donc le vasistas grand ouvert afin que les adultes puissent aller et venir à leur gré. Malgré nos craintes la cohabitation avec les chats ne se passent pas trop mal.

    Les parents ont repris le nid construit l'an passé sur le plafonnier, le retapant simplement avec de la boue malaxée et imprégnée avec de la salive pour la cimenter et former des boulettes.
    La couvaison effectuée par la femelle dure 15 à 16 jours, les jeunes restent au nid pendant 20 à 24 jours nourris par les parents. Pendant les 4 premiers jours les parents avalent les déjections mais ensuite gare aux alentours et mieux vaut protéger avec des cartons découpés.

    Le nombre de becquées par jour est impressionnant et variable en fonction de la nourriture disponible et des conditions atmosphériques.Des spécialistes ont compté par jour: 100 becquées à l'âge de 3 jours, 500 à l'âge de 12 jours...
Le régime alimentaire comporte surtout des petits insectes volants de toutes espèces:diptères(mouches, taons,petites libelleules,éphémères),lépidoptères, hyménoptères et plus rarement des coléoptères.
    La plupart des proies données a un jeune mesurent 1,5 mm à 4 mm et sont apportées sous forme de boulettes formées de 1 à 170 invertébrés.

    Nous leur souhaitons d'avance bonne chance pour leur prochaine migration qui débutera fin aout, et espérons les revoir l'an prochain.


    Voici la nichée peinte à la gouache sur un papier Montval 300 gr/m2.
Repost 0
Published by martine melocco - dans GOUACHE OISEAUX
commenter cet article
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 13:08
    Aujourd'hui je vous présente la gorge bleue à miroir :"Lusciana Svecica " que j'ai eu la chance d'observer sur l'île de Ré.
    De le grosseur d'un rouge gorge, elle en a aussi un peu les attitudes, mais c'est un oiseau furtif et elle disparait rapidement de notre vue.
    Elle aime les lieux humides: marécages avec buissons, étangs garnis de saules et roseaux, oseraies, malais littoraux et salants...
    C'est un passereau magnifique et la diversité de son plumage surprend.
   Au printemps le mâle arbore un joli plastron bleu brillant souligné de noir et de roux où luit un miroir blanc.Selon les sous espèces ce miroir peut être uniformément bleu ou roux. En automne le bleu diminue d'intensité et apparaissent des liserés pâles.
    Les femelles ont plus souvent la gorge blanchâtre soulignée d'un peu de noir avec parfois du bleu.
    C'est un oiseau migrateur qui passe ses hivers en Afrique et au sud de l'Espagne.
    En France la gorge bleue niche du sud de la Bretagne au sud de la Gironde et la première nichée a lieu fin avril début mai.


    La voici peinte à la gouache d'après les observations réalisées sur l'île de Ré.
Repost 0
Published by martine melocco - dans GOUACHE OISEAUX
commenter cet article
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 18:22

    Le cincle plongeur "Cinclus cinclus " ou merle d'eau passe sa vie entière au bord de l'eau.Hôte typique des cours d'eau rapides et limpides, coulant sur un lit de graviers ou de rocs, on le rencontre donc dans les régions montagneuses. Il apprécie les remous, les tourbillons et même les cascades qu'il traverse sans hésiter.

    C'est le seul passereau plongeur et nageur.

    Grâce à son duvet dense, sa queue et ses ailes courtes, ses narines obturables, sa capacité d'accomodation de ses yeux, ses trous auditifs obturés par un repli de peau, il est tout à fait adapté à la vie amphibie. Sa glande uropygienne 6 à 10 fois plus grosse que chez les autres passereaux lui permet à l'occasion de ses fréquentes toilettes de bien imperméabiliser son plumage.

    Je l'ai observé dans les Alpes et les Pyrénées été comme hiver, car le froid ne le gêne pas, tant qu'il reste de l'eau libre, il court sur la glace sans difficulté.

    Plongeant dans le courant il atteint le fond du cours d'eau en s'aidant de ses ailes, de ses pattes et de sa queue qui lui sert de gouvernail; puis il marche sur le lit de la rivière contre le courant penché en avant, le bec déplacant les pierres et piquant des proies: larves et insectes aquatiques, petits mollusques, vers et sangsues.

    Le nid dont la partie extérieure est construite par le couple, se trouve toujours au -dessus de l'eau. L'intérieur est fini par la femelle. Fin mars début avril, 5 oeufs blancs y sont pondus.


    A cause de la pollution, le degré d'acidité des ruisseaux et des torrents s'est élevé entrainant la disparition des macro vertébrés et donc la raréfaction du cincle plongeur.

    Je l'ai peint à la gouache, il y a quelques années d'après une photo prise dans les Alpes. J'avais utilisé un papier canson bleu comme support.

    Vous trouverez dans l'album photo, la photo dont je me suis inspirée.

 

 

Repost 0
Published by martine melocco - dans GOUACHE OISEAUX
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de martine melocco
  • Le blog de martine melocco
  • : Un blog sur la peinture naturaliste .Utilisation des techniques:aquarelle ,huile pastel, acrylique, gouache .Il reflète ma passion pour l'ornithologie la nature et les animaux.
  • Contact

Profil

  • martine melocco
  • Je suis passionnée de nature et surtout d'ornithologie. Je pratique différentes techniques de peinture et je peinds surtout les oiseaux que j'ai photographiés dans la nature à l'aide de ma longue vue d'observation :méthode de digiscopie.
  • Je suis passionnée de nature et surtout d'ornithologie. Je pratique différentes techniques de peinture et je peinds surtout les oiseaux que j'ai photographiés dans la nature à l'aide de ma longue vue d'observation :méthode de digiscopie.

MERCI.

unoiseausurlepinceau
    Merci à toutes les personnes qui m'ont initiée à la peinture , bravo pour leur patience et  leurs conseils.Merci pour les moments  d'observation partagés avec mes amis ornithologues, particulièrement pour ceux qui acceptent de me prêter leurs photos comme modèle.

Recherche

Texte Libre

Archives

Texte Libre

<a href="http://www.guide-artistique.com" title="Annuaire sites Web art">Art</a>