Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 18:39
    Le rouge gorge "Erithacus rubecula"appartient à la famille des Turdidés comprenant les merles, rossignols, grives, rougequeues et traquets...
Cette famille se distingue par son bec fin, pointu et droit, sa tête haute, son corps rondelet et dressé.
    Il peut vivre jusqu'à 11 ans.
    On ne peut distinguer le mâle de la femelle car leur plumage est identique, hiver comme été.
    Le rouge gorge est insectivore, il se nourrit d'insectes et de leurs larves, d'araignées, de cloportes.Familier, il profite du travail du jardinier qui bèche lui procurant ainsi des proies tels que les vers de terre. L'hiver il se rapproche des maisons et des mangeoires, se nourrissant plutôt des graines tombées au sol, et également de baies: lierre, fusain, cornoullier etc...
    Le rouge gorge défend avec détermination son territoire qui peut varier de 1600 à 15000 m2.Le chant sert à le délimiter et à prévenir les conflits. Ce territoire est défendu toute l'année sauf pendant les hivers très rigoureux où la nuit, des dortoirs communautaires peuvent se créer.
    Pour accueillir ce passereau, laissez un coin de votre terrain se développer en broussailles nécessaires pour la nidification. Buissons denses, fourrés, haies libres, essences à  petites baies sont à privilégier. Il appréciera un tas de compost ou de feuilles mortes. Grand consommateur de vers et d'insectes, il faut bannir l'utilisation des pesticides et des engrais chimiques. Enfin un nichoir semi-ouvert placé entre 1 et 2 mètres de haut pour limiter la prédation sera dissimulé dans la végétation:buisson ou conifère. Mais le nid est parfois établi dans des endroits très originaux: vieux chapeau, poche de veste oubliée dans un cabanon, pot en terre jeté dans les broussailles...
Repost 0
Published by martine melocco - dans AQUARELLE OISEAUX
commenter cet article
22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 16:21
    Le chardonneret élégant, Carduelis carduelis, appartient à la famille des fringilles. Ils sont caractérisés par leurs becs coniques et courts qui leur permettent d'extraire, de décortiquer et morceler les graines.
    Le chardonneret se nourrit sur les chardons, bardanes, chicorées, sénecons ou tournesols....L'hiver, il vient facilement aux mangeoires.

    Le chardonneret avec sa face rouge semble porter un masque de clown. C'est un passereau sociable et il vit en bandes une partie de l'année, les colonies peuvent comporter à certains moments, des centaines d'individus.

    Très bel oiseau au plumage très coloré et fort bon chanteur, il a longtemps été capturé par les oiseleurs qui le mettaient en cage.

    C'est la femelle qui construit le nid. Celui-ci est un vrai chef d'oeuvre, fini avec soin, fabriqué avec des tiges herbacées entrelacées et maintenues à l'extérieur par des soies d'araignées; l'intérieur est garni de matériaux doux et soyeux. Le mâle accompagne la femelle, daignant quelquefois porter une brindille....


    Je les ai peints à l'aquarelle, d'après des photos prises dans mon jardin. En les peignant, dans diverses positions, un peu à la facon d'un croquis, j'ai essayé de rendre le côté agile et alerte des chardonnerets qui se suspendent, grimpent et s'aggrippent facilement sur les plantes.
    J'espère que vous ne les trouverez pas trop lourds....
















Détail de l'aquarelle.

Vous trouverez les photos dont je me suis inspirée dans l'album photo.
Repost 0
Published by martine melocco - dans AQUARELLE OISEAUX
commenter cet article
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 15:20

 

          Vive et agile la mésange bleue (Parus coeruleus) est venue se suspendre sur l'épi de maïs que j'ai accroché dans un arbre à proximité de la maison.

          Adoptant des positions parfois très acrobatiques elle a perforé et détaché à coups de bec les grains de maïs.

           L' été, les mésanges bleues se nourrissent d'insectes et d'invertébrés. L' hiver, elles fréquentent assidûment les mangeoires en compagnie des mésanges charbonnières (Parus major). Elles décortiquent les graines de tournesol (non salées) et apprécient les boules de graisse et de graines fixées en hauteur hors de la portée des chats.

         Voici une aquarelle réalisée d'après une photo prise depuis ma cuisine.    
 

        

















Vous trouverez dans l'album photo oiseaux, la photo dont je me suis inspirée.










                                                                 


                                                                               Détail de l'aquarelle.

Repost 0
Published by martine melocco - dans AQUARELLE OISEAUX
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de martine melocco
  • Le blog de martine melocco
  • : Un blog sur la peinture naturaliste .Utilisation des techniques:aquarelle ,huile pastel, acrylique, gouache .Il reflète ma passion pour l'ornithologie la nature et les animaux.
  • Contact

Profil

  • martine melocco
  • Je suis passionnée de nature et surtout d'ornithologie. Je pratique différentes techniques de peinture et je peinds surtout les oiseaux que j'ai photographiés dans la nature à l'aide de ma longue vue d'observation :méthode de digiscopie.
  • Je suis passionnée de nature et surtout d'ornithologie. Je pratique différentes techniques de peinture et je peinds surtout les oiseaux que j'ai photographiés dans la nature à l'aide de ma longue vue d'observation :méthode de digiscopie.

MERCI.

unoiseausurlepinceau
    Merci à toutes les personnes qui m'ont initiée à la peinture , bravo pour leur patience et  leurs conseils.Merci pour les moments  d'observation partagés avec mes amis ornithologues, particulièrement pour ceux qui acceptent de me prêter leurs photos comme modèle.

Recherche

Texte Libre

Archives

Texte Libre

<a href="http://www.guide-artistique.com" title="Annuaire sites Web art">Art</a>