Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 18:27

  

Inspirée par la météo du moment, j'ai réalisé ce   paysage de neige  à l'acrylique .

 

.paysage neige 3

 

 

J'ai utilisé du gesso et du sable pour essayer de donner de la texture.

Repost 0
Published by martine melocco - dans DIVERS
commenter cet article
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 14:20

    Cette femelle rougequeue noir très affairée à nourrir son petit le printemps dernier ,dans mon

 

jardin,se joint à moi pour vous souhaiter une très bonne année 2012.

 

 

Carte bonne année 2012

Repost 0
Published by martine melocco - dans PHOTOS
commenter cet article
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 18:22

 

    Voici quelques photos d'un week end passé au mois de novembre sur les bords du lac du Der en Champagne Ardennes.

 

     Malheureusement le temps était très médiocre et la luminosité très insuffisante pour faire des photos de meilleure qualité.

 

VUE LAC DU DER 

 

Vue du lac. Le niveau d'eau était très bas.

 

 

 

OIES CENDREES 

 

Oies cendrées.

  

 

GRANDES AIGRETTES 

Grandes aigrettes.

 

 

 

GRIMPEREAU DES JARDINS

 

Grimpereau des jardins.

 

 

 

GRUE EN VOL 

 

 GRUES EN VOL

 

 GRUES AU SOL

 

Et bien sûr les grues cendrées que nous étions venues voir.

Repost 0
Published by martine melocco - dans PHOTOS
commenter cet article
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 15:22

    

   En attendant Noël et bien que la météo ne s'y prête pas, j'ai imaginé en travaillant à

 

 l'acrylique une nuit de réveillon toute blanche.

 

 

Bons préparatifs pour vos fêtes de fin d'année.

 

 

noel

Repost 0
Published by martine melocco - dans DIVERS
commenter cet article
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 11:25

  

   Surnommé le grimpereau des rochers, le tichodrome échelettte, " Tichodroma muraria", peut passer inapercu ; de la taille d'une sitelle ou d'un moineau, escaladant les rochers, il parait d'abord insignifiant.

 

     C'est le gris pâle de la tête et du dos plus visible que le reste du corps noirâtre que l'on remarque d'abord. De plus près on peut voir son long bec fin et arqué, ainsi que sa bavette noire sur la gorge.

 

     Dès qu'il ouvre les ailes, c'est une pure merveille! Le rouge carmin de ses ailes et son vol papillonnant sont saisissants.

 

 

ticho aquarelle 1

 

    

C'est l'oiseau des rochers par excellence, il s'agrippe aux moindres aspérités de la roche grâce à ses huit ongles acérés. C'est un oiseau aux moeurs solitaires, préférant les gorges et les canyons. Mais certaines falaises artificielles : barrages hydroélectriques, carrières, facades d'édifices peuvent aussi lui convenir, on peut donc aussi l'observer en ville surtout l'hiver .

 

 

  

   Par bonheur, j'ai pu l'admirer et le photographier cet hiver, alors qu'il séjournait sur la facade de la cathédrale de la ville du MANS.

 

 ticho aquarelle

  

 

 

 

 

   Grâce à son long bec, il trouve une grande partie de sa nourriture dans les fissures des pierres : insectes, araignées, sauterelles....

 

 

    

     Le tichodrome échelette est peu farouche et supporte assez bien la présence humaine comme en témoignent les nombreux grimpeurs qui l'ont cotoyé. Le développement de l'escalade ne représenterait donc pas une menace sérieuse pour lui, en dehors des périodes de reproduction bien sûr.

 

Repost 0
Published by martine melocco - dans AQUARELLE OISEAUX
commenter cet article
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 18:07

  

   Voici un grèbe huppé pris en photo sur un étang pas très loin de chez moi dans la Sarthe et qui fait preuve d'un très bon appêtit.

 

 

 

grèbe huppé

 

 

    Selon Paul  GEROUDET, la ration quotidienne du grèbe huppé en poisson, atteint 150 à 200 grs en moyenne. Les proies mesurent de 12 à 20 cm.Il se nourrit également de larves, de crustacés, de petits mollusques,  de têtards et de  grenouilles.

 

   

grèbe huppé .

Repost 0
Published by martine melocco - dans PHOTOS
commenter cet article
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 11:38

     Parmi les passereaux, la pie-grièche écorcheur "Lannius collurio" fait figure de rapace avec son bec crochu et ses goûts sanguinaires.

 

     Sa taille se situe entre celle du moineau et du merle.

 

     Le mâle présente un bandeau noir en travers de l'oeil, le dessus de la tête et du cou sont gris pâle, le haut du dos et les ailes sont roux vif, le bas du dos et le croupion est gris bleu, le dessous est blanchâtre et rosé à la poitrine et aux flancs.

     La femelle est différente, la tonalité générale est blanc et grisâtre avec un petit bandeau brun, sa queue est brune et ourlée de blanc sur les côtés, sa poitrine est barrée de fines ondulations.

  pie grieche

     Ella a la particularité d'embrocher ses proies, ces étals situés en des points précis du territoire sont appellés lardoirs. Aubépines, prunelliers, fil de fer barbelé font l'affaire. Les proies sont empalées avec soin bien souvent encore vivantes, dévorées immédiatement ou après quelques heures.

 

     Elle se nourrrit surtout d'insectes divers; pour les hyménoptères, elle commence par malaxer le corps entre ses mandibules, puis frotte la pointe de l'abdomen contre son perchoir pour retirer le dispositif de piqure; elle mange aussi des petits vertébrés, petits oiseaux , lézards, larves...

 

     La pie-grièche écorcheur est l'oiseau des buissons, son territoire doit comporter des couverts feuillus et épineux, alternants avec des espaces dégagés de buissons plutôt bas.

     Cet oiseau se contente d'un territoire de 1,5 à 2 ha. L'idéal, pour la pie-grièche qui aime être perchée à 2 m de hauteur et qui prélève la plupart de ses proies  au sol dans un rayon de 10 m, serait qu'il y ait un perchoir à peu près tous les 20 mètres.

 

     On comprend donc que les opérations de remembrements avec l'arrachage des haies, l'arasement des talus et des fossée lui nuisent.

 

     L'espèce ayant malgré tout des exigences relativement modestes et s'adaptant vite à des milieux buissonnants nouveaux, il est  relativement facile de lui venir en aide.

 

    Elle hiverne en Afrique tropicale, présente chez nous de mai à septembre, nous devrions bientôt la revoir.

 

    La voici peinte à la gouache d'après une photo prise  dans l'Arche de la nature près du Mans.

 

    

Repost 0
Published by martine melocco - dans GOUACHE OISEAUX
commenter cet article
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 19:25

    En période nuptiale, la sterne pierregarin "sterna hirundo" a une calotte noire qui s'étend du front à la nuque, un manteau gris bleu, un croupion et des sous-caudales blancs, le bec est rouge à pointe noire, les pattes sont rouges également.

 

    D'allure plus gracieuse que les mouettes rieuses, elle possède de longues ailes effilées, qui en vol, s'abaissent souplement et légèrement sur un rythme lent. Les sternes excellent dans l'espace aérien et leur vol particulier permet de les reconnaître à distance.

 

    La sterne pierregarin affectionne les grèves sableuses, on la trouve donc le long des grands fleuves et de certains affluents ainsi que sur les côtes.

 

    A la période de nidification elles se cantonnent sur les plages et les îlots de sable ou de galets. Elles nichent également parfois sur les dunes, aux embouchures des fleuves  et dans les estuaires.

 

    Migratrices les colonies de sternes arrivent pendant le mois d'avril. Peu à peu les couples se forment, puis vient le temps des offrandes : une sterne a pêché un poisson et le porte à sa compagne qui le quémande en criant, puis les rôles changent, chaque oiseau pêchant à son tour.

 

    Le nid est gratté dans le sable et forme une dépression circulaire. Sur les graviers et les pierres de petites cuvettes aplaties sont garnies de débris de bois et  de brindilles . Les nids sont souvent situés tout près les uns des autres.

 

    La concurrence avec d'autres espèces envahissantes comme les goélands ou les mouettes rieuses est une menace pour  les colonies de sternes pierregarin.

 

    La dégradation des sites de reproduction ( comblement des plans d'eau, boisements des îlots ) et l'aménagement du littoral maritime lui nuisent également.

 

    De nombreuses initiatives se sont multipliées pour assurer la conservation de la sterne pierregarin : limitation des espèces concurrentes, suivi des colonies de reproduction et aménagement de sites artificiels ( création d'îlots dans les sablières alluvionnaires réaménagées, installation de radeaux flottants).

 

 sternes huiles

 

     Les voici peintes à l'huile alors qu'elles étaient sur une bouée se trouvant sur la rivière Sarthe.

Repost 0
Published by martine melocco - dans HUILE OISEAUX
commenter cet article
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 17:29

AFFICHE 1         

 

 

 

   Je suis heureuse de vous annoncer la venue  de mon exposition : Un oiseau sur le pinceau , qui se déroulera  du 14 au 26  février 2011 au magasin Dalbe à Allonnes  zac du vivier 2. Vous êtes tous et toutes  invités .

Repost 0
Published by martine melocco - dans DIVERS
commenter cet article
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 14:29

   

  Voici pour commencer cette année trois photos  de cincle plongeur :Cinclus cinclus, prises cet été dans le Jura à la  source du Doubs; bien que très actif , les photos n'ont pas été très difficiles à prendre. On le surnomme merle d'eau, si vous souhaitez d'autres précisions sur cet oiseau vous pouvez vous reporter à l'article réalisé en 2009 dans la catégorie : gouache oiseaux.

 

 

cincle plongeur 1

 

cincle plongeur 2

 

 

cincle plongeur 3

Repost 0
Published by martine melocco - dans PHOTOS
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de martine melocco
  • Le blog de martine melocco
  • : Un blog sur la peinture naturaliste .Utilisation des techniques:aquarelle ,huile pastel, acrylique, gouache .Il reflète ma passion pour l'ornithologie la nature et les animaux.
  • Contact

Profil

  • martine melocco
  • Je suis passionnée de nature et surtout d'ornithologie. Je pratique différentes techniques de peinture et je peinds surtout les oiseaux que j'ai photographiés dans la nature à l'aide de ma longue vue d'observation :méthode de digiscopie.
  • Je suis passionnée de nature et surtout d'ornithologie. Je pratique différentes techniques de peinture et je peinds surtout les oiseaux que j'ai photographiés dans la nature à l'aide de ma longue vue d'observation :méthode de digiscopie.

MERCI.

unoiseausurlepinceau
    Merci à toutes les personnes qui m'ont initiée à la peinture , bravo pour leur patience et  leurs conseils.Merci pour les moments  d'observation partagés avec mes amis ornithologues, particulièrement pour ceux qui acceptent de me prêter leurs photos comme modèle.

Recherche

Texte Libre

Archives

Texte Libre

<a href="http://www.guide-artistique.com" title="Annuaire sites Web art">Art</a>